Musique – Wendlamita Kouka

repet zaga zaya

 

« Une grosse bouche, un gros cœur, une grosse voix et beaucoup de rimes à cracher… »  DoReMi faso

 

 

Wendlamita Kouka est une voix engagée du Burkina Faso mêlant rage et poésie dans des styles aussi larges que le raga, le dub, le hip-hop, le slam, le reggae ou le blues-rock. Auteur-compositeur aux textes acérés comme des lames, il manie les mots avec finesse, en français comme en mooré, pour traiter de sujets graves ou plus légers, mais toujours avec une vraie conscience sociale.

0 DSC_0417

Réputé bad boy à la bonne éducation, Wendlamita Kouka a égrené son flow dans les sound system de la capitale ouagalaise avant de poursuivre son parcours artistique sur les scènes d’Afrique de l’Ouest et d’Europe.

Membre du collectif AfrikSlam aux côtés Batsa Guenga, D-oud, Obscur Jaffar, S-prit…, il participe à l’album et à la tournée en Afrique de l’Ouest du même nom en 2010. L’AfrikSlam a été programmé en première partie du concert  d’Oxmo Puccino lors du festival Waga Hip Hop 10.

Il collabore aussi au projet « L’homme c’est l’homme » (Festival Distortion, Copenhague, Danemark), ainsi qu’avec les groupe français YapaMatzik et plus récemment The joke

Auteur d’un premier album solo, Linge Sale sur des sons de l’artiste français Blundetto, sorti en 2009, il a sorti fin 2014 son second opus Racaille, enregistré à Ouagadougou et masteurisé en France, un album puissant et poétique abordant des thèmes aussi bien politiques qu’autobiographiques.

 

DISCOGRAPHIE  /  COLLABORATIONS MUSICALES  & DATES