Wilfried de Paul – Plasticien

Portrait-peinture-willy

Artiste polyvalent, Wilfried de Paul, conjugue depuis plusieurs années les arts plastiques et la musique en tant qu’auteur-compositeur. Ses tableaux, comme ses mots, disent ses émotions les plus intimes, créant un récit hétéroclite qui raconte la complexité de l’humain.

Wilfried pose des couleurs, fait gicler des lavis, retourne la toile, gratte, essuie, laisse couler la peinture jusqu’à ce que ses yeux s’ouvrent à l’œuvre et révèlent le sujet. Son travail de l’ombre et de la lumière structure ainsi des volumes et attire le regard. D’étranges créatures et personnages s’incarnent alors dans la toile, s’effacent, réapparaissent en partie, formant des êtres polymorphes nées des émotions de l’artiste.

« Peindre c’est partir à l’aventure, commencer un voyage sans savoir ou ce premier pas nous emmènera, ou chaque heure passée correspond à un paysage. La toile est la mémoire de ce voyage, l’écriture des sentiments vécus lors de sa création. » – Wilfried de Paul

 

 

Les premiers pas dans le graphisme

 

fond-site
« Je prenais la feuille. Tu es là, tu es assis et je commence comme rien, je ne réfléchissais pas. Et tac, tac, je voyais que ça s’agrandissait, que ça faisait des choses. J’ai découvert comme ça »
– extrait du documentaire «Documentaire Ciné’Art. Wilfried de Paul» – Yom et Flo

A l’âge de 15 ans, avec pour seul instrument un stylo, il commence à dessiner des cartes postales. A partir de 1999, il perfectionne ses premiers dessins, et se lance dans le graphisme en noir et blanc. Ces recherches dans le graphisme le conduise, en 2004, à réaliser un travail de création finalisé par l’exposition  « Noir est Blanc » avec le photographe Arnaud Rousselin à Lyon.
Depuis ses traits parfois en couleurs, souvent en noir blanc se croisent et s’entrelacent au grès de son inspiration sur papier, toile, pagne traditionnel, Tshirt et bien d’autres supports. Cette signature graphique est à l’origine de la création du collectif Wakao. Les dessins de l’artiste sont reproduits en sérigraphie.

 

 

 

Les tableaux

 

« L’Africain, il est abstrait. Tu vois le charlatan qui étale sa peau, qui est un peu jaune et qui après dépose la terre sur sa peau, qui est délimitée. Il pose ses doigts. Le tableau, il est juste le jaune du sable, le jaune de la  peau, et juste les traits qui font apparaître la profondeur que tu as. Mais, c’est un message qu’il lit là-dedans.  Moi, je compare les peintures africaines par rapport à ça. Et donc, le figuratif, non. Moi, je pense que si je dois aller là-dedans, j’ai du chemin, alors que si c’est l’abstrait, c’est comme ça que nous on s’exprime».– extrait du documentaire «Ciné’Art. Wilfried de Paul» – Yom et Flo

Les premiers pas dans le graphisme ont conduit Wilfried de Paul vers la peinture. A partir de 2003, la rencontre avec Jean-Jacques Beylac, alors gestionnaire de l’espace Gondwana (Ouagadougou) le pousse à parfaire ses techniques de peinture.  L’amitié  entre  les  deux  hommes  se concrétise dans des dialogues critiques autour des tableaux, réalisés à partir de pigments et d’encre de chine.
En 2003, Wilfried de Paul réalise sa première grande exposition de peinture à l’espace Gond -wana, aux côtés d’un autre peintre burkinabè, Dominique Bassolet. Ses tableaux réalisées à partir de peintures acryliques, de pigments et de colle, sont un travail sur les couleurs et la forme. Il utilise aussi des matériaux comme le métal, le bois ou les cordes, sculptant la toile, déstructurant le châssis. Appelant le regard et le toucher, ses toiles sont une invitation à entrer dans un univers de couleurs, d’émotions et de sensations.

 
Peintures murales


« Quand tu mets la peinture dehors, le gars qui passe, il peut ne pas te connaître, mais il va regarder. C’est donner. Moi, je pense, c’est donner, c’est marquer même ».

Les peintures murales, qu’il réalise depuis 2006, sur des espaces privés ou publics, sont une poursuite de la
recherche sur les couleurs et les formes. Le graphisme y rencontre la peinture, et s’adaptent au support et à ses
défauts pour dire un paysage de traits et de portraits.